Témoignages et anecdotes

Nadine

Ah GOTAN ! « Ce chien, c’est quelqu’un » !

Véritable compagnon dévoué à son maître à travers son travail d’assistance, il n’en est pas moins un trésor de tendresse. Doté d’un bon nombre de qualités, il est toujours présent et inséparable de Didier : il forme à eux deux une équipe de choc : GOTAN pour DIDIER et DIDIER pour GOTAN.

Ce tandem fait écho à la devise des 3 mousquetaires : « UN pour TOUS et TOUS pour UN » !

Même si parfois il est amené à travailler, notamment lors des promenades avec son maître, par un vrai « temps de chien » (sous la pluie), il ne lui en tient pas rigueur et ne lui « réserve pas pour autant un chien de sa chienne… ».

Loin de mener « une vie de chien », il apporte une aide précieuse à Didier avec qui il partage toutes ses journées à la fois en travaillant, mais aussi en se divertissant : une belle complicité les unit au quotidien.

Avec GOTAN, il n’est pas question de « se regarder en chiens de faïence » ! Son regard est tellement expressif, mais charmeur aussi. Il est à l’affût des moindres faits et gestes des personnes qui l’entourent et plus particulièrement encore de ceux de son maître. Très attentif, il sait anticiper et décrypter, grâce à son intelligence et la finesse de son esprit, de nombreuses situations afin d’apporter son aide. Très réceptif aux diverses émotions des humains, car il dispose aussi d’une belle intelligence du cœur, il reste à l’écoute, à sa manière (tendre regard, léchouilles pour les privilégiés…).

Très démonstratif GOTAN ! J’ai personnellement « subi », alors que je ne m’y attendais pas du tout, un assaut de tendresse renversant de sa part, l’été dernier, au bord d’une piscine ! Pas de modération quand on aime, telle pourrait être sa devise !

Gotan n’est pas « le chien de Jean de Nivelle » (qui s’enfuit quand on l’appelle), bien au contraire, il est d’un courage exemplaire et sait faire face aux diverses situations qui peuvent survenir en faisant preuve d’une capacité d’adaptation étonnante ! Il assure une belle présence auprès de Didier y compris dans les situations les plus délicates. Sa fidélité et sa fiabilité n’ont d’égal que sa tendresse. Lorsqu’il assure sa mission d’assistance, il reste très concentré d’où la nécessité pour ceux qui l’approchent de veiller à ne pas le distraire dans une situation de travail.

Les sites culturels et touristiques n’ont pas de secret pour lui ! Véritable passionné d’art et d’histoire, il dispose d’un esprit touristique et culturel. Toujours prêt pour de nouvelles destinations, il est doté d’une curiosité bien placée. Disposant d’une bonne capacité d’adaptation (son maître y est pour quelque chose…), il voyage par monts et par vaux : à pied, à bicyclette, en voiture, en train voire même en « chariotte » (nouvelle trouvaille de cet été…) ! Dieu merci, ce ne fut pas celle des Visiteurs !!! À quand le cheval ou le baudet ??? C’est l’esprit joueur qui plane : une vraie fable de la Fontaine. Mais pour un chien qui aime le mouvement, cela ne pose pas de problème ; truffe au vent et tous poils dehors, il se laisse emporter sur les routes au souffle de la bise, du mistral ou de la tramontane voire même de l’Esprit.

Pour un berger des Pyrénées, son flegme britannique le rend admirable. La discipline pendant le travail, il connaît, car il a reçu une éducation pour en acquérir les principes. Gotan sait se montrer patient ce qui ne l’empêche pas, si cela est nécessaire, de faire preuve d’initiatives pendant ses périodes d’assistance. Il a un côté protecteur qui rappelle celui d’un ange gardien.

Ne l’oublions pas : Ah GOTAN ! « Ce chien, c’est quelqu’un » !

Malgré son flegme britannique, il n’a rien de Churchill : il n’est pas fumeur !!! Aux spiritueux, il préfère la spiritualité : c’est bien plus SAIN (avec ou sans T) ! C’est cela l’esprit CHIEN de GOTAN !

Il a aussi un côté joueur. Pouvoir s’adonner non pas aux jeux de cartes, mais aux jeux de balles avec Didier est une activité qu’il apprécie particulièrement : c’est pour lui un moment de récompense en lien avec son travail d’assistance.

Voici quelques petits péchés mignons qui lui seront aisément pardonnés :

  •  Parfois, la gourmandise est de mise : croûtes de fromages d’un bon terroir bien inspiré les jours de fête quand Didier tolère, mais cela reste exceptionnel : à consommer avec modération !

  •  Il arrive quelquefois, au gré des rencontres, que Gotan soit mis en présence d’une « Gotanette ». Gotan y perd alors son latin. Il se met alors à parler : « Mon côté fleur bleue  crée le trouble ; je deviens rouge comme un coquelicot. C’est mon côté champêtre qui fait des siennes… » !

Mais en toutes circonstances Didier veille au grain !

Merci Gotan pour ta présence bienveillante et ta tendresse indéfectible !

Nadine

À QUAND LE PROCHAIN PROJET GOTANESQUE ?

Vous souhaitez témoigner ? Partager vos meilleures anecdotes ? Écrivez-moi.